Emmaüs Ornans -- Mouvement Emmaüs

1947 : L’abbé Pierre rachète une maison à Neuilly Plaisance pour en faire une Auberge de jeunesse.
Il décide de baptiser cette maison Emmaüs, en référence à ce village de Palestine où deux compagnons du Christ ont retrouvé l’espoir.
« Tout a commencé parce que la maison était trop grande, tout a continué parce que la rue était en pente » - Abbé Pierre.

1947 - Abbe Pierre achete une maison 1949 - Georges 1950 - Lucie Coutaz 1950 - Metier batisseur 1951 - Chiffonnier 1954 - Annnonces inlassables 1954 - Appel RTL 1958 - Periode de boulversement 1960 - Contagion Emmaus 1969 - 1971 - Emmaus international 1970 - 1980 - 1984 - Problèmatiques en France 1984 - 1992 - Reponse Emmaus 1985 - 1990 - 1996 - Pendant ce temps Afrique Amerique Argentine Asie Aujourd hui - Emmaus dans le monde Benin Emmaus Burzaco Emmaus Pahou Indonesie Penghibur Yayasan    

1947 - Abbe Pierre achete une maison 1949 - Georges 1950 - Lucie Coutaz 1950 - Metier batisseur 1951 - Chiffonnier 1954 - Annnonces inlassables 1954 - Appel RTL 1958 - Periode de boulversement 1960 - Contagion Emmaus 1969 - 1971 - Emmaus international 1970 - 1980 - 1984 - Problèmatiques en France 1984 - 1992 - Reponse Emmaus 1985 - 1990 - 1996 - Pendant ce temps Afrique Amerique Argentine Asie Aujourd hui - Emmaus dans le monde Benin Emmaus Burzaco Emmaus Pahou Indonesie Penghibur Yayasan

1949 : Georges, le premier compagnon, un ancien bagnard qui vient de tenter de se suicider frappe à la porte de la maison.
« Je ne peux rien te donner. Mais toi qui n’as rien, au lieu de mourir, viens m’aider à aider. » - Abbé Pierre.

Lucie, la collaboratrice d'une vie...
« L’héroïsme de Lucie Coutaz, c’est, avec un caractère de chef, d’avoir passé quarante ans dans l’ombre d’un autre ; on peut dire qu’Emmaüs s’est fait contre son gré et avec son concours. Elle avait les pieds sur terre. »

Du métier de batisseur...
Années 50 : Une grave crise du logement frappe la France qui compte un déficit de 1 200 000 logements.
L’abbé et Georges, aidés par les premiers compagnons, participent à la construction de logements d’urgence, souvent sans attendre de permis de construire.
« Ne valait-il pas mieux les voir vivre illégalement que de les voir mourir légalement ? » - Abbé Pierre
...A celui de chiffonier
1951 : L’abbé Pierre abandonne le poste de député qu’il occupe depuis 1945.
L’argent vient à manquer dans la petite communauté qui compte 5 compagnons.
Les compagnons se tournent alors vers la « chine » et tirent leurs revenus de la récupération de matière première et autres objets.
« Jamais nous n’accepterons que notre subsistance dépende d’autre chose que de notre travail » - Abbé Pierre
1954 Après les ravages de la guerre, les rigueurs de l’Hiver 1954 tuent. Dans ce contexte de grave pénurie de logements, l’abbé Pierre lance son célèbre appel,
« Mes amis, au secours », sur les ondes de Radio Luxembourg ; il déclenche l’insurrection de la Bonté et influence fortement les pouvoirs publics.
Un immense mouvement de solidarité naît.
Mes amis, au secours...
Une femme vient de mourir gelée, cette nuit à 3 heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant hier, on l’avait expulsée...
Chaque nuit, ils sont plus de 2000 recroquevillés sous le gel, sans toit, sans pain, plus d’un presque nu. Devant l’horreur, les cités d’urgence, ce n’est même plus assez urgent !
Écoutez-moi : en trois heures, deux premiers centres de dépannage viennent de se créer : l’un sous la tente au pied du Panthéon, rue de la Montagne Sainte Geneviève ; l’autre à Courbevoie. Ils regorgent déjà, il faut en ouvrir partout. Il faut que ce soir même, dans toutes les villes de France, dans chaque quartier de Paris, des pancartes s’accrochent sous une lumière dans la nuit, à la porte de lieux où il y ait couvertures, paille, soupe, et où l’on lise sous ce titre CENTRE FRATERNEL DE DEPANNAGE, ces simples mots :

« TOI QUI SOUFFRES, QUI QUE TU SOIS, ENTRE, DORS, MANGE, REPREND ESPOIR, ICI ON T’AIME »

La météo annonce un mois de gelées terribles. Tant que dure l’hiver, que ces centres subsistent, devant leurs frères mourant de misère, une seule opinion doit exister entre hommes : la volonté de rendre impossible que cela dure.
Je vous prie, aimons-nous assez tout de suite pour faire cela. Que tant de douleur nous ait rendu cette chose merveilleuse : l’âme commune de la France. Merci !
Chacun de nous peut venir en aide aux "sans abri". Il nous faut pour ce soir, et au plus tard pour demain : 5000 couvertures, 300 grandes tentes américaines, 200 poêles catalytiques.
Déposez les vite à l’hôtel Rochester, 92 rue de la Boétie. Rendez-vous des volontaires et des camions pour le ramassage, ce soir à 23 heures, devant la tente de la montagne Sainte Geneviève.
Grâce à vous, aucun homme, aucun gosse ne couchera ce soir sur l’asphalte ou sur les quais de Paris. Merci !

1954 - Annoncer inlassablement
Tout de suite après l’appel de février 1954, l’abbé Pierre lance Faim et Soif.
La revue atteint très vite 40 000 abonnés - la formule durera presque quinze ans, jusqu’en 1968.
On y trouvera successivement des dossiers sur l’objection de conscience, contre la peine de mort ou sur les camps d’internement d’Algériens.

Période de bouylversement
 Entre 1954 et 1958 : L’abbé Pierre, qui a toujours été de santé fragile, est hospitalisé à plusieurs reprises.
1956 : Le Père Wresinski, qui s’oppose à l’expulsion d’un bidonville à Noisy, quitte Emmaüs.
Il créera ensuite ATD Quart-Monde.
1958 : Constitution de l’Union Centrale des Communautés Emmaüs, future UCC. L’UACE naîtra peu après.

La contagion d'Emmaüs à travers le monde
À partir de 1958, l’abbé Pierre entame une série de conférences à travers le monde.
1959 - 1960 : Il sillonne 35 pays. Sur son passage, des communautés se forment en Amérique du Sud, en Scandinavie, en Afrique.
 1963 : naufrage sur le Rio de la Plata. L’abbé décide de convoquer une Assemblée mondiale pour faire le lien entre tous les groupes.

 La création d'Emmaüs International
1969 : 1ère rencontre internationale des groupes Emmaüs à Berne
70 groupes de 20 pays adoptent le Manifeste universel.

1971 : Assemblée constituante à Montréal.
Adoption des statuts d’Emmaüs International.


Cliquer sur une vignette photo

VisualLightBox Gallery
1947 - Abbe Pierre achete une maison 1949 - Georges 1950 - Lucie Coutaz 1950 - Metier batisseur 1951 - Chiffonnier 1954 - Annnonces inlassables 1954 - Appel RTL 1958 - Periode de boulversement 1960 - Contagion Emmaus 1969 - 1971 - Emmaus international 1970 - 1980 - 1984 - Problèmatiques en France 1984 - 1992 - Reponse Emmaus 1985 - 1990 - 1996 - Pendant ce temps Afrique Amerique Argentine Asie Aujourd hui - Emmaus dans le monde Benin Emmaus Burzaco Emmaus Pahou Indonesie Penghibur Yayasan jquery google maps lightboxby VisualLightBox.com v6.1